Ma façon d’expérimenter le lieu est multidisciplinaire, questionne le concept d’espace et ses dynamiques intrinsèques avec les gens.

Par la photographie, l’installation in situ et la performance, je m’intéresse aux propriétés de différents types d’espaces afin de jouer sur les rapports d’influences qu’ils entretiennent avec ceux qui y circulent, l’utilisent et le transforment. Par l’écriture poétique, j’explore les liens entre les espaces qui nous habitent et ceux bâtis que l’on habite. Je cherche donc à voir et à faire voir au-delà de «la nécessaire fonctionnalité» du construit. Par des interventions artistiques en lieu fonctionnel et/ou public, j’utilise l’espace architectural comme métaphore de l’intériorité humaine.